Le 40ème anniversaire de la Révolution des Œillets au Portugal

Exposition photographique et spectacle pour commémorer le 25 avril 1974

Parmi la forte communauté lusitanienne qui a émigré en France dans les années 70, de nombreux Portugais se sont installés dans la métropole clermontoise. Depuis 1999, la Ville de Clermont-Ferrand et la Mission des Relations Internationales (MRI) ont tissé de nombreux liens avec Braga, ville jumellede la région du Minho.
Chaque année, les associations portugaises commémorent le 25 avril 1974. Date historique, la « Révolution des Œillets » a mis fin au Portugal à 48 ans de dictature imposée par le régime militaire de Salazar. Sans aucune résistance de la part du gouvernement, le pouvoir a été destitué sans effusion de sang par le Mouvement des Forces Armées (MFA) commandé par les « Capitaines d’Avril » lassés des conflits coloniaux. Le peuple portugais descend dans la rue pour participer à cet événement et fleurir les canons militaires restés silencieux d’un œillet rouge, symbole de cette révolution.
En partenariat avec l’Association « Os Camponeses Minhotos » et le Crédit Mutuel Lusitano Europe, la MRI organise cette année une exposition des photos de Alfredo Cunha, grand reporter présent dans les rues de Lisbonne ce 25 avril 1974. En immortalisant les événements par ses clichés, le photographe fait revivre le climat de l’époque dans les rues de Lisbonne. L’exposition sera présentée à la Maison du Portugal du 17 avril au 17 mai et également du 22 avril au 28 mai à la Mission des Relations Internationales et au Crédit Mutuel Lusitano Europe. Les photos d’Alfredo Cunha seront également exposées à Braga et à Varsovie.
Un spectacle est d’ores et déjà programmé à la Maison du Portugal pour enrichir cet événement. Le 25 avril, les fadistes Cristina Batista et Nelson do Carmo Duarte accompagnés par António Marramaque (guitare portugaise) et António Reis (guitare) animeront le dîner* au son du traditionnel fado.
En avril, Alfredo Cunha vient de publier « Os rapazes dos Tanques » ( Editions Porto Editora), recueil en noir et blanc de portraits de militaires engagés dans cette révolution. Les photos sont associées aux témoignages recueillis dans les rues de Lisbonne par le journaliste Adelino Gomes.
 

> Documents à télécharger